Accueil > Vache_laitiere > Transitions alimentaires : attention à l’ouverture des nouveaux silos d’ensilage de maïs, pensez à Delta® Acidoline !

Transitions alimentaires : attention à l’ouverture des nouveaux silos d’ensilage de maïs, pensez à Delta® Acidoline !

L’incorporation d’un nouvel ensilage de maïs demande une adaptation de la flore ruminale. En effet, les valeurs alimentaires (matière sèche, amidon, cellulose…) de ce nouveau silo peuvent être relativement différentes du précédent. De plus, la dégradabilité de ce nouvel ensilage va évoluer dans le temps. Ces changements peuvent entraîner des baisses de production chez les animaux. Delta® Acidoline permet d'assurer les performances des ces situations.
TC observant le fourrage à l'ouverture d'un silo de maïs
©DELTAVIT

L’ensilage de maïs évolue dans le temps

On entend souvent dire qu’un ensilage de maïs met environ 3 à 4 semaines pour se stabiliser. Pourtant, de nombreuses études récentes mettent en évidence le fait que, même dans des conditions optimales de confection, l’ensilage continue d’évoluer après les 3-4 premières semaines de conservation. L’allongement de la durée de conservation conduit à une hausse significative de la dégradabilité ruminale de la matière sèche (amidon, protéine...). Cette évolution de dégradabilité est d’autant plus marquée que l’ensilage sera récolté sec.

Dégradabilité de l'amidon au fur et à mesure des mois de conversation de l'ensilage de maïs

Dégradabilité de l'amidon au fur et à mesure du temps

Source : CVAS, 2012

Plus de lait et une meilleure santé des animaux lors de l’ouverture du nouveau silo de maïs grâce à Delta® Acidoline

La solution naturelle Delta® Acidoline permet de bien gérer cette transition alimentaire sans complexifier le travail. Les objectifs de cette solution sont d’augmenter la production laitière en valorisant davantage le nouvel ensilage et d’améliorer la santé du troupeau en sécurisant la phase de transition. Delta® Acidoline apporte des extraits de plantes qui vont stimuler la flore du rumen, notamment la flore cellulolytique. Ainsi, en distribuant Delta® Acidoline dès le début de la transition, on assure un maintien de l’équilibre entre les flores cellulolytiques et amylolytiques. Les métabolites de levures vont venir nourrir l’ensemble de la flore pour une activité ruminale maximale. Delta® Acidoline contient des acides carboxyliques. Ceux-ci stimulent l’activité de la bactérie Selemonas Ruminantium. Cette bactérie transforme l’acide lactique en acide propionique et acétique, acides moins forts, ayant un impact plus limité sur le pH du rumen. Delta® Acidoline garanti une intervention la plus efficace possible, rapide, quelque soit le pH du rumen. Les substances tampon (bicarbonate de sodium et magnésie) viennent compléter l'action sur le pH.

Pour gérer les transitions alimentaires des vaches, découvrez Delta Acidoline

 

L’absence de solution de transition peut s’avérer très néfaste pour la production et la santé. Le Dr Spieser, vétérinaire, a déjà pu constater un cas d’élevage présentant des diarrhées et une chute de production laitière de 25% liée à l’absence de transition alimentaire ainsi que des erreurs sur la réalisation de l’ensilage de maïs (brins trop courts) et sur l’équilibre de la ration (article publié en 2012 dans la revue « Le Bulletin des GTV»). Une transition alimentaire bien menée doit se dérouler sur 3 semaines, être progressive et être soutenue par Delta® Acidoline. 
Dans un essai publié par Bayourthe et al., (INRA) à l’EAAP en 2011, on voit que les 2 ingrédients majeurs de Delta® Acidoline, les acides carboxyliques (ingrédient 1) et les extraits de plantes (ingrédient 2) ont un effet important sur le potentiel rédox du rumen. Celui-ci a un impact direct sur l’activité de la flore cellulolytique et un potentiel rédox bas sera nettement en faveur de cette population de bactéries, contribuant ainsi à maintenir un pH sécurisé.

Création d'un milieu favorable pour les bactéries cellulolytiques

Graphique : Création d'un milieu favorable pour les bactéries cellulolytiques

Source : Bayourthe et al. (2011)

Quels produits utiliser à l'ouverture du silo pour valoriser au mieux la ration de vos vaches ?

Acidoline est disponible en version poudre et granulé, conditionné en sac de 25 kg et en big bag. Le produit est à distribuer à l’ouverture du nouveau silo, pendant 3 semaines (200 g/j). Ensuite, il est conseillé de passer sur Deltalyse, produit contenant une enzyme qui permet d’augmenter la dégradabilité de l’amidon, pendant 3 mois. Dans le cas où la quantité d’amidon de l’ensilage n’est pas satisfaisante (peu de grains), Deltalevures peut prendre le relai d’Acidoline. Il permet à la fois une sécurisation du risque acidose par la création d’un milieu favorable aux bactéries cellulolytiques et une augmentation de la digestibilité des fibres.

A l'ouverture du silo, utilisez Delta Acidoline, Deltalyse et Deltalevures

 

 

 

Delta Acidoline

Delta® ACIDOLINE® pour gérer les transitions et mieux valoriser votre ration

Deltalyse améliore la dégradabilité de l'amidon dans le rumen

DELTALYSE™ améliore la dégradabilité des amidons lents dans le rumen

DELTALEVURES™ tire le maximum de la ration de base

DELTALEVURES™ tire le maximum de la ration de base

Actualités