Accueil > Expertises > Techniques nutritionnelles > gestion du pic de production laitière

Gestion du pic de production laitière, comment l'optimiser ?

Lors du vêlage, la vache laitière subit une inflammation importante qui dégrade non seulement sa capacité d’ingestion mais aussi la synthèse de protéines laitières. La compréhension fine de ces phénomènes a conduit au développement de l’aliment minéral GALAPHOS Axion® Start qui, par sa formulation originale à base d’extraits de plantes, permet une amélioration de la production laitière, en début de lactation.
mineralisation_gestion_inflammation_peripartum_axion
Lors du vêlage, la vache laitière subit une inflammation importante qui dégrade non seulement sa capacité d’ingestion mais aussi la synthèse de protéines laitières. ©fotolia

Une nouvelle approche minérale du début de lactation

Le GROUPE CCPA étudie depuis 2005 les liens existants entre la santé et la nutrition animale. Cet important travail de recherche, baptisé programme AXION®, a permis de mieux comprendre les phénomènes inflammatoires et de stress oxydatif qui induisent des sous-performances de production au sein des élevages et, en particulier, chez les animaux à haut niveau de production - les plus sensibles au stress oxydatif et à l’inflammation.

Le début de lactation,
période à risque

Grâce à l'outil de diagnostic Nutrition-Santé AXISCALE® développé par DELTAVIT qui mesure des marqueurs de stress oxydatif et d’inflammation en élevage,  il a été démontré que la période avant et après vêlage est particulièrement à risque, en particulier le début de lactation.  Les besoins d’une vache laitière à 40 litres de lait au pic sont, en moyenne, multipliés par 5, voire par 6 (énergie, azote, calcium), alors même que sa capacité d’ingestion n’est (seulement) multipliée que par 2.5 ! Ce déficit nutritionnel entraîne une perte de poids et des réserves corporelles qui s’accompagne d’une forte sollicitation du rumen et du foie. Les vaches laitières sont également plus sensibles aux pathologies avec pas moins de 75% des pathologies du troupeau qui surviennent lors du premier mois de lactation. Or, la production laitière au pic est déterminante pour la production laitière sur toute la période de lactation puisque : + 1 litre au pic = + 230 litres sur toute la lactation (enquête CCPA, 2013). On voit bien l'intérêt de s'intéresser à cette période.

Inflammation lors du vêlage

Lors du vêlage, la vache laitière, du fait des déficits nutritionnels notamment, connaît une inflammation sévère. Cette inflammation se traduit par un détournement des nutriments (pour la synthèse de protéines inflammatoires), une baisse de la capacité de synthèse de la glande mammaire, une baisse de la consommation ainsi que l’altération des cellules hépatiques. 
 
Après avoir analysé ces phénomènes, la R&D du GROUPE CCPA a sélectionné des nutriments intéressants : oligo-éléments, vitamines, polyphénols ainsi que des extraits végétaux – dont l’utilisation de l’un d’entre eux a fait l’objet d’un dépôt de brevet (FR 14/51501) –  pour créer un noyau spécifique Axion® Start qui est incorporé dans l’aliment minéral de début de lactation, GALAPHOS Axion® Start.
Les différents essais terrain montrent un gain de production jusqu’à 1 000 litres de lait/vache/an, en optimisant le démarrage de lactation. 

Lien vers fiche produit Minéral  GALAPHOS Axion® Start