Accueil > Concilier-systemes-de-production-animale-et-developpement-durable

PROHEALTH : Concilier systèmes de productions animales et développement durable

Le GROUPE CCPA-DELTAVIT, impliqué dans le projet de recherche européen PROHEALTH
Logo-Prohealth-programme-de-recherche-européen
PROHEALTH, programme Européen, dont l’objectif est de trouver de nouvelles solutions pour garantir la santé et la durabilité des systèmes d’élevages de monogastriques ©Prohealth

DELTAVIT, impliqué dans le projet de recherche européen PROHEALTH

PROHEALTH est l’un des plus importants projets de recherche en santé animale financé par  l’Union Européenne. Lancé officiellement le 17 décembre 2013 à Newcastle upon Tyne, au Royaume Uni, ce projet inédit réunit 22 partenaires issus de la recherche académique, industrielle et privée provenant de 11 pays différents. 
En  France, l’Inra, le Groupe CCPA-DELTAVIT et Zoetis  ont été retenus pour participer à cet ambitieux  projet. L’objectif est de trouver de  nouvelles solutions pour garantir la santé et la durabilité des systèmes d’élevages de monogastriques.

Ce projet est centré sur l’exploration de nouvelles voies pour améliorer la santé des animaux, la qualité de la production et limiter son impact sur l’environnement, tout en préservant la rentabilité des élevages et des filières de porcs et volailles.
En effet, selon les prévisions de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les besoins en protéines d’origine animale devraient augmenter de 50 % au cours des 40 prochaines années. Le développement responsable sera un principe essentiel pour faire face à cette demande mondiale avec des produits alimentaires sûrs et de qualité, à un prix abordable, tout en optimisant l’utilisation des ressources naturelles.
D’après l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), 30 % de la production de produits animaux est actuellement perdue en raison de maladies, infectieuses ou non, se déclarant au niveau des élevages ; et ce, aussi bien au niveau européen que mondial.
Le projet PROHEALTH a pour but de minimiser ces pertes qui, si elles restaient sans solution, amoindriraient notre capacité à répondre à la demande en protéines animales, tout en compromettant la santé et le bien-être des animaux.

Pour en savoir plus : http://www.ncl.ac.uk/press.office/press.release/item/newcastle-to-lead-10-million-research-project-into-sustainable-farming#hp-banner

Documents

Actualités